Démarche environnementale du golf d'Ammerschwihr

Introduction

Démarche Environnementale Golf d’Ammerschwihr Trois-Epis

Situé au coeur de l’Alsace, entre vignes et forêt, le golf d’Ammerschwihr possède une grande biodiversité. 
Depuis quelques années, la structure de gestion en collaboration avec la communauté des communes de la vallée de Kaysersberg s’efforce de réduire l'impact écologique, inhérent à la gestion d’un golf.
 Ceci via une multitude d’actions concrètes :
- réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires.
- aménagement adapté de zones humides, afin d'améliorer, l’implantation d’espèces végétales et animales.
- ...


Ces efforts ont été récompensés entres autres choses par le label « Commune Nature » 
(2 libellules sur 3 possibles).
Pour permettre un bon suivi dans le temps, et assurer une amélioration constante de ces efforts, de nombreux audits externes sont effectués régulièrement à la demande de la communauté des communes de la vallée de Kaysersberg . Ces derniers permettent de s’assurer que les objectifs visés soient bien accomplis.


Ces actions permettent, entres autres, au golf de devenir un des lieux de reproduction majeur du crapaud commun.
Amélioration de la situation globale en comparaison avec l’état « zéro » qui précède l’exploitation des lieux (voir article le golf et les crapauds). Toutes ces mesures ont eu des retombées écologiques majeures, sur l'écosystème du Golf et de ses environs.
Cela prouve que le développement écologique n’est pas incompatible avec les impératifs liés à la gestion d’un golf.


Objectifs de « Commune Nature » :

  • valoriser les communes alsaciennes et sites accueillant du public (golf, …) , engagés dans une démarche de réduction, voire de suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts et des voiries et par voie de conséquence directe la préservation de la qualité de la ressource en eau (voir fiche « réduction de pesticides, tous concernés »),
  • encourager les acteurs à progresser dans leur démarche (3 niveaux possibles),
  • inciter l’ensemble des acteurs alsaciens à rejoindre le dispositif. »

La faune et la flore du golf

On dénombre actuellement pas moins de 33 espèces différentes d’oiseaux présentes sur le terrain.
Le peuplement aviaire du site est dominé par les oiseaux forestiers, de haies et de lisières (pics,
mésanges, pouillots …), auxquels se mêlent des oiseaux d’eau (colvert, héron, cincle), de milieux ouverts (buse, bergeronnette) et des ubiquistes / anthropophiles assez communs (corneille,
hirondelle, pigeon, …).

On trouve aussi le Torcol fourmilier qui a trouvé refuge ici, et qui fait partie des espèces inscrites sur les listes rouges nationales et régionales, c'est à dire qu'il fait partie des espèces menacées.
L'ensemble de la population aviaire, et plus spécifiquement les rapaces prédateurs, permettent la lutte passive de micromammifères susceptibles de faire des dégâts sur le terrain.

Suite aux besoins d’irrigations du Golf, deux plans d’eau ont été réalisés. L’aménagement
éco-responsable de ces derniers, a permis l’explosion démographique du crapaud commun et de la grenouille rousse. 
Le Golf d’Ammerschwihr est ainsi devenu, un des lieux prédominant pour la reproduction du crapaud commun à l’échelle régionale. 
En effet, comparé à l’été initial du terrain 
(« Etat zéro »), les crapauds étaient en petit nombre et cantonnés aux parties calmes du ruisseau. Après la création de ces deux plans d’eau, la population s’est accrue de l’ordre de la centaine, voire du millier. Le déplacement des batraciens en est devenu problématique : migrant des milieux forestiers avoisinants vers le Golf et vice versa.

A tel point que des mesures de protection ont dû être prises par le Conseil Général, suite à la haute mortalité de crapauds sur la départementale RD11, avec la création d’un crapauduc.
C'est également problématique pour le Golf, notamment lors des tontes du terrain, ces dernières ont été espacées : tous les 2-3 jours au lieu d’une fauche quotidienne pour le fairway et une tonte toutes les semaines pendant la période d’émergence des imagos batraciens, aux abords des étangs.
Tout cela, pour permettre une bonne cohabitation, entre Golfeurs et amphibiens.

Aménagements réalisés

Le Golf d’Ammerschwihr a réalisé de nombreux aménagements, afin de faciliter le voisinage entre la faune locale et les installations sportives :

On trouve ainsi des passages canadiens (barres arrondies alignées au-dessus d’une fosse) aux points d’accès vers le Golf. Ces derniers dissuadent le passage des sangliers et donc la détérioration des fairways et des greens, mais permettent aux voitures ou aux Golfeurs d’entrer et sortir sans encombres.

Des aménagements écologiques favorables à la nidification d’oiseaux, comme la conservation d'arbres morts ou la pose de nichoirs permettent à diverses espèces d’oiseaux de s’installer à long terme.
Des corridors écologiques ont vu le jour, à des endroits stratégiques du parcours. Ces corridors sont laissés en friche une partie de l’année, pour permettre l’apparition d’autres espèces de plantes et être plus attractif pour certains animaux (notamment les papillons) et ainsi augmenter la biodiversité.

Les aménagements futurs possibles ou prévus :
Réaménager diverses zones humides du parcours, curer en partie les différentes pièces d’eau du site pour rajeunir les habitats, la réduction progressive de l'utilisation des produits phytosanitaires, pose de ruches …

Les points d’actions actuels du Golf sont :


  • La gestion de l’eau.

  • La fertilisation et les amendements.
• Les traitements pesticides.

  • L’information et formation du personnel et des usagers.

  • La mesure des résultats.

  • La communication et la promotion.

  • Une gestion écologique en faveur de la biodiversité (fauche, nichoir, …).

L'objectif du Golf est:
« Devenir un havre de paix en symbiose avec la nature. »